Tous les billets de blog > Traducteurs spécialisés et correcteurs, terminologie > Une garantie de qualité grâce à la gestion de terminologie

Une garantie de qualité grâce à la gestion de terminologie

La question qu’on nous pose à de multiples reprises est pourquoi notre garantie de qualité nous permet-elle d’offrir de meilleurs textes et de meilleures traductions. Outre notre processus unique de qualité dans lequel interviennent des professeurs au moment de la relecture, notre gestion et notre service de terminologie sont également capitaux pour assurer la qualité de nos prestations.

Que représente la gestion de la terminologie dans le quotidien d’un traducteur?

Evelyne Antinoro, traductrice pour TRANSLATION-PROBST, parle de son expérience.

TP: Dans quelle mesure nos listes de terminologie facilitent-elles votre travail?

EA:  Les listes terminologiques me facilitent la traduction car, pour chaque client, j’ai immédiatement à portée de main la terminologie correspondante. Je n’ai plus besoin de réfléchir pendant de longs moments pour trouver le terme approprié, il me suffit de rechercher dans ma mémoire de traduction comment, la dernière fois, j’ai traduit ce terme pour le même client. Tout est dans la liste ou le glossaire. Je travaille avec deux écrans, de cette façon, j’ai toujours la liste terminologique sous les yeux.

TP: De combien avez-vous augmenté votre vistesse de travail en utilisant les listes de terminologie?

EA: Je ne peux pas le dire exactement. Je traduis plus vite car j’ai simplement besoin de regarder dans la liste terminologique ou dans mon glossaire comportant la terminologie du client pour trouver les termes qui conviennent.

TP: Pouvez-vous nous indiquer combien de temps vous gagnez en moyenne en utilisant la terminologie disponible?

EA: Cela dépend de la longueur du texte. La terminologie peut me permettre d’économiser quelques minutes par texte mais s’il y a plusieurs textes, si le texte est long et contient de nombreux termes spécialisés ou si c’est un nouveau client et que je ne connais pas les termes techniques, je peux gagner plusieurs heures.

TP: Avec quel logiciel de traduction  travaillez-vous?

EA: Je travaille avec Wordfast.

Evelyne Antinoro

Evelyne Antinoro

TP: Utilisez-vous les tableaux Excel ou les  banques terminologiques de MultiTerm?

EA: Comme je l’ai dit précédemment, je travaille avec Wordfast et utilise les tableaux Excel. Cet outil me permet « d’alimenter » mon glossaire avec les tableaux Excel.  Ainsi, à partir de mon tableau de terminologie, j’enregistre en fichier texte seulement la combinaison linguistique et j’importe le fichier dans mon glossaire. De cette manière, j’ai toujours à portée de main la terminologie correspondante, je gagne beaucoup de temps. En quelques clics, j’insère, dans les traductions, les termes appropriés. Je n’ai pas besoin d’écrire le mot entier. Cela me permet d’être sûre de ne pas faire de faute de frappe et d’économiser du temps.

TP: Trouvez-vous l’utilisation des tableaux Excel difficile?

EA: Non, je n’enregistre que la terminologie de certains clients (les plus importants, ceux pour qui je traduis de nombreux textes). Pour les autres je recherche la terminologie directement dans le tableau Excel (fonction recherche). La copie des termes est rapide. Cela est plus simple qu’une recherche dans différents glossaires ou sur internet.

TP: Que faites-vous quand le terme que vous recherchez n’est pas dans la liste terminologique et que vous ne le trouvez nulle part ailleurs?

EA: (Je me demande pourquoi ce terme est seulement employé dans mon texte et pas ailleurs!)

Cela m’est déjà arrivé plusieurs fois. La plupart du temps ce sont des mots composés. Si cela est possible, je les décompose et cherche le sens et la traduction dans des glossaires et sur internet. Si je ne trouve pas de traduction italienne, je cherche la traduction anglaise. Très souvent, j’ai un peu plus de chance dans ma recherche et je comprends de quoi il s’agit, ce qu’on a voulu dire. Si je comprends le sens, je cherche sur internet les mots italiens (ou même les mots français) correspondants, utilisés dans le même contexte. Le contexte est toujours très important. Avec plusieurs approches successives, je finis par trouver une traduction qui convient.

TP: Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui utilise les listes terminologiques pour la première fois?

EA: On peut voir la liste terminologique comme un glossaire spécifique à un client. Cela peut être utile de regarder la liste terminologique avant de commencer la traduction. On comprend les termes employés. Si on ne connaît pas un mot ou s’il s’agit de termes précis, on peut vérifier dans la liste terminologique avant de chercher dans les glossaires ou sur internet.

Comme vous le voyez, utiliser les listes de terminologie n’a que des avantages. Les listes de terminologie existantes sont continuellement enrichies par notre terminologue Sonja Portmann et sont approuvées par les clients. Il est donc très important que vous retéléchargiez à chaque fois les listes de terminologie actualisées. Comment savoir si vous avez la dernière version? Sonja Portmann écrit la date à laquelle la liste a été actualisée pour la dernière fois à côté du nom de la liste.

Votre expérience est-elle similaire? Aimeriez-vous échanger avec nos autres traducteurs? Parlez-nous de votre expérience sur notre blog!

Marina Siedl (gestion de projet) & Sonja Portmann (terminologie)

  1. 23/03/2011 à 11:10 | #1

    Terminologie ist in den wissenschaftlich-technischen Bereichen sehr wichtig. Dort muss man darauf achten, dass die gewählten Begriffe eindeutig und einheitlich sind, um Verwirrung zu vermeiden.
    Anders sehe ich das, zumindest was die Italienische Sprache betrifft, in Bereichen wie Marketing, Kommunikation, PR, Tourismus usw. Hier spielt die Rhetorik (immer noch) eine sehr grosse Rolle. Der Stil, die Formulierung und sogar der Rhythmus der Sätzen sind genau so wichtig wie die Wortwahl. Und, was die Sache besonders schwierig und herausfordernd macht, man kann nur selten auf eine gefundene gute Lösung sich verlassen, denn « varietas » ist gefragt. Dies bedeutet z.B. dass, anders als in Deutsch oder Englisch, Wiederholungen von gleichen Wörtern in darauffolgenden Sätzen zu meiden sind, genau so wie kakophonische Effekte (Missklang). Daher muss man viel mit Synonymen und Umschreibungen arbeiten, was sehr zeitaufwendig ist. Allerdings, für mich ist das gerade was der Reiz meiner Arbeit als Übersetzerin ausmacht und auch was sehr schwer macht, Maschinen anstatt Menschen in diesem Gebiet einzusetzen.

  2. Giovanna Marotta
    16/04/2011 à 13:55 | #2

    Liebe Morena

    Wir teilen deine Meinung voll und ganz. Bei technischen Texten ist eine einheitliche Terminologie unabdingbar. Jedoch wird es bei Marketing-Texten etwas schwieriger, denn hier können die Begriffe nicht 1 zu 1 übersetzt werden. Aus diesem Grund wird Translation-Probst bald seine Online-Software erweitern, sodass der Kunde uns genau angeben kann, wie sein Text übersetzt werden soll. Dies wird vor allem euch Übersetzern und Korrektoren eine grosse Hilfe sein und wird allfällige Missverständnisse vermeiden.

    Beste Grüsse
    Giovanna Marotta
    (Projektmanagerin)

  3. Marina Siedl
    18/04/2011 à 10:20 | #3

    Wir sind ganz deiner Ansicht – bei technischen Texten ist eine einheitliche Terminologie zwingend.
    Warum ist Terminologie aber auch bei Marketing-Texten entscheidend? Weil sie den Wiedererkennungseffekt beim Kunden steigert und eine Differenzierung von der Konkurrenz ermöglicht. Ein effizientes Marketing dank bewusst geprägter Corporate Language ist für das Branding eines Unternehmens unerlässlich und verleiht dem Unternehmen Glaubwürdigkeit durch seinen einheitlichen Auftritt.

  4. 18/04/2011 à 19:08 | #4

    Hi Morena

    Bei Marketing- und Werbetexten ist das Terminologie-Management auch wichtig für die Platzierung einer Website auf dem Internet. Für ein Unternehmen besteht das Ziel darin, über die Suchmaschinen möglichst rasch gefunden zu werden.
    Was für ein Gewinn, wenn ein Liftbauer bei der Eingabe von «Aufzug» bei Google gleich unter den ersten drei Adressen gezeigt wird! Übrigens: Such mal bei Google nach «Übersetzungsbüro» und schau, wer auf Platz 1 ist.

    Gerade weil Terminologie entscheidend ist für die Qualität von Texten, bieten wir unseren Geschäftskunden den Terminologie-Service kostenlos an. Mehr dazu in der Zeitschrift «Marketing & Kommunikation» (http://www.translation-probst.com/translation-probst-terminologie-marketing-kommunikation).

    Beste Grüsse
    Roman

  1. Pas encore de trackbacks