Archive

Archives pour la catégorie ‘communication’

Mot de la semaine « Rédaction »

19/10/2015

Pour réussir dans le monde des affaires, les textes constituent un élément fondamental dans le quotidien professionnel. Vous semble-t-il difficile de rédiger de bons textes? Le Prof. Dr Daniel Perrin, directeur de l’Institut des sciences médiatiques appliquées de l’Université des Sciences Appliquées de Zurich à Winterthour, vous propose ici quelques conseils de rédaction.

Prof. Dr Daniel Perrin, directeur de l’Institut des sciences médiatiques appliquées de l'Université des Sciences Appliquées de Zurich

Prof. Dr Daniel Perrin, directeur de l’Institut des sciences médiatiques appliquées de l’Université des Sciences Appliquées de Zurich

TRANSLATION-PROBST SA: Pourquoi la précision des textes est-elle importante dans la vie professionnelle?
Prof. Dr Perrin: Lorsqu’on fait mouche, on atteint plus facilement ses objectifs. Si vous souhaitez toucher votre groupe cible et sortir du lot, vous devez donc parfaitement vous adapter à ses goûts et à sa manière de s’exprimer. Seuls des textes précis permettent d’obtenir ce résultat.

Au quotidien, on doit souvent écrire sous pression. Comment contourner au mieux ces difficultés?
Il est important de se concentrer pleinement sur les instructions, et de ne pas traiter cinq autres dossiers en suspens en même temps. Cela ne fait qu’ajouter du stress supplémentaire et ne résout aucun problème. Ménagez-vous un temps pendant lequel vous pouvez écrire sans être dérangé. En résumé: bien organiser son temps – et rester calme.

Comment savoir si le texte est bon?
Un texte est bon lorsqu’il conduit le relecteur du groupe cible là où on veut l’amener. Vous pouvez le vérifier en donnant le texte à lire à une personne qui représente le groupe cible ou qui en est très proche. Si cela vous est impossible, donnez-le à une personne qui peut parfaitement se mettre à la place du groupe cible. Un double regard vaut mieux qu’un seul, dans tous les cas.

Quelles astuces peuvent-être utiles pour la rédaction?
Savoir ce qu’on veut et, avant de commencer à écrire, se préparer par la brève lecture d’une langue présentant un bon niveau. C’est communicatif! Qu’est-ce qu’un bon niveau de langue? Pour ma part: exprimer des choses extraordinaires en employant des mots ordinaires.

Comment éviter le « syndrome de la page blanche »?
En cas de blocage, nombreux sont ceux qui lisent et relisent ce qu’ils ont déjà écrit. Cela ne sert à rien. Changer d’air, en revanche, peut s’avérer très efficace. Chacun doit décider seul de sa manière de changer d’air. La mienne, par exemple: manger une pomme, puis m’asseoir de nouveau devant mon ordinateur, cacher ce que j’ai déjà écrit et recommencer à écrire précisément là où je m’étais arrêté.

Avez-vous quelque chose à ajouter?
Être en mesure d’écrire quelque chose de clair et de simple signifie l’avoir compris. L’écriture est donc un outil qui permet non seulement de communiquer, mais aussi de penser. C’est ce qui, à mes yeux, rend la recherche d’écriture si intéressante – et importante pour tous ceux qui souhaitent bien écrire et de manière efficace.

Quand on écrit, bien se concentrer et manger une pomme, cela peut donc donner de vrais miracles. Si vous ne vous sentez pas encore tout à fait confiant, découvrez de nombreux autres conseils en lisant l’ouvrage du Prof. Dr Daniel Perrin, « Schreiben im Beruf » (www.danielperrin.net).

Plus en matière d’évaluations des clients. Plus deux distinctions. Plus 30 % de chiffre d’affaires.

20/01/2014

30 % de chiffre d’affaires en plus, des évaluations clients encore meilleures et deux nouvelles distinctions: en 2013 également, TRANSLATION-PROBST SA a été comblée de succès. Rétrospective.

Malgré le contexte économique difficile de ces dernières années, TRANSLATION-PROBST SA a réussi à augmenter son chiffre d’affaires de 30 % en 2013 – notamment grâce aux investissements portant sur le développement de nos collaborateurs et sur l’amélioration de la qualité.

Nos clients nous attribuent une note de 5,65

Translation Probst Team

Chez TRANSLATION-PROBST SA, les clients peuvent systématiquement évaluer chaque mandat. Pour permettre au plus grand nombre de clients de donner une évaluation, nous mettons régulièrement en jeu parmi tous les participants – à l’image de notre slogan « Des traductions adaptées au public cible valent de l’or » – un vreneli en or d’une valeur de CHF 200.–. Découvrez ici la réaction des heureux gagnants à ce cadeau en or inattendu.

En 2012, la note moyenne des évaluations des clients se situait déjà à un très respectable 5,6 (6 = très bien). En 2013, nous avons de nouveau augmenté notre moyenne grâce à un niveau de satisfaction très élevé de nos clients, en passant à 5,65. Au total, plus de 500 clients ont évalué les textes et les traductions sur différents critères (contenu, style linguistique, tonalité, terminologie et adaptation au groupe cible).

Une nouvelle fois récompensé et reconnu

Après avoir été le seul bureau de traduction de Suisse récompensé par la promotion fédérale pour l’innovation en 2012, nous avons eu le plaisir de recevoir également en 2013 d’autres distinctions et reconnaissances.

  • En avril 2013, nous avons remporté le deuxième prix pour la création d’emplois dans le cadre de la promotion du site de Winterthour.
  • En novembre 2013, nous sommes arrivés dans le top 10 de la célèbre exposition « Local to Global » de PwC’s Accelerator, au Luxembourg, parmi vingt entreprises internationales à forte croissance triées sur le volet.

Par ailleurs, TRANSLATION-PROBST SA célèbrera déjà son dixième anniversaire l’année prochaine. Retenez dès à présent le jeudi 16 avril 2015 – et essayez de deviner à quoi nous porterons un toast.

Le programme de 2014

Nous allons prendre toutes les mesures nécessaires pour augmenter davantage encore notre moyenne. L’objectif de 2014 est d’obtenir une moyenne supérieure à 5,7.
C’est avant tout au développement personnel accru de nos chers collaborateurs, engagés et compétents, que nous devons notre croissance de plus de 30 % en 2013.
En très bonne position également, il faut mentionner les investissements dans notre technologie, en particulier le CRM, pour lequel nous avons gagné plusieurs prix au cours des dernières années. Ces investissements sont un poste pour lequel notre entreprise a budgété en 2014 une somme qui se monte à six chiffres.
Outre les investissements accrus en personnel et technologie – moteur réel de la satisfaction client –, la gestion stratégique de l’entreprise sera davantage étoffée: Le Dr Rolf Specht, professeur à l’EPF de Zurich (psychologie et théologie), est venu renforcer l’entreprise depuis le 1er janvier 2014 en qualité de président du conseil d’administration.

Je remercie tous les clients, les partenaires et les médias pour l’excellente collaboration en 2013 et vous souhaite un bon début d’année 2014.

Roman Probst
Communicateur HES
CEO et membre du Conseil d’administration